Avignon 2019 - “Combat de nègre et de chiens”, la profondeur de B.-M. Koltès touche les cœurs grâce à la Cie Premiers Actes.

  • Que voir quoi faire avec votre classe ?
  • Avignon

19-07-2019 par Yaël Tama

A 22h à Présence Pasteur Thibaut Wenger plante une lame dans les âmes tranquilles. Sa mise-en-scène, tel un stroboscope, mitraille au coeur les mots de B.-M. Koltès.

Combat de nègre et de chiens, par la compagnie belge Premiers Actes saisit le public dans la nuit avignonnaise.
De la terre battue, du sable de construction et quelques pétales de bougainvilliers composent le sol. Un peu de verdure s'immisce entre les poteaux métalliques ou bétonnés qui figurent le chantier. Entre ces parpaings verticaux qui structurent le siège de ce huis clos, une fumée tel un brouillard ou une chaleur nocturne est en constante suspension…

Les voix des interprètes transpercent ce brouillard et les propos des deux premiers protagonistes atteignent le public avec une force d’autant plus percutante et ciselée. 
Thierry Hellin, campe avec une puissance sensible un patron de chantier dans toute sa complexité. Il fait face à François Ebouele, troublant de vérité et de “force tranquille” dans le personnage venant réclamer le corps d’un “frère” qui vient de décéder. L’enquête menée autour de cette mort sera le fil narratif de ce «western» à quatre personnages. Arrivant de Paris la jeune femme, que joue subtilement et intensément Berdine Nusselder, dynamite ce huis clos.

Combat de nègre et de chiens par la compagnie Premiers Actes, donne à ressentir la langue impactante, émouvante et drôle de ce grand auteur du vingtième siècle. Les créations son de Geoffrey Sorgius et Grégoire Letouvet, ainsi que lumières de Matthieu Ferry plongent le public dans les abysses de ce huis clos.

Cette version interroge avec une violence et une vérité assourdissantes les thèmes de luttes de pouvoir, d’appropriation des terres et des êtres et de l’exil. 
Combat de nègre et de chiens, par la compagnie Premiers Actes, est un moment qui perce au coeur et dont l’ombre pèse longtemps dans l’âme. La langue de B.-M. Koltès est un coup de poing sensible à vivre lors de ce festival 2019.

Le portrait chinois 
Si c'était un matériau ?
La poussière des âmes.
Si c'était une couleur ?
Le jaune du Soleil Trompeur.
Si c'était un son ?
Le cri assourdissant des destructions.

L’oeil de l’équipe

En Français, les monologues pourront être comparés à ceux des grands classiques, la question du huis clos permettra l’approche du texte J.-P. Sartre, entre autres. En E.M.C., Histoire et Philosophie, la pièce pourra être un support d’exploration des notions de colonisation, de guerre de pouvoir, d’exil et de lutte des classes. En Mathématiques et Sciences Physiques le “plan de feu” sera un appui pour étudier Pythagore et l'absorption du corps sombre.  

***

Crédit Photos  © Christophe Urbain

COMBAT DE NEGRE ET DE CHIENS
Texte Bernard-Marie Koltès
Mise en Scène Thibaut Wenger
Interprètes Berdine Nusselder, Fabien Magry, Thierry Hellin, François Ebouele
Scénographie Arnaud Verley
Costumes Claire Schirck
Lumières Matthieu Ferry
Musique et sons Geoffrey Sorgius, Grégoire Letouvet
Effets spéciaux Sébastien Corbière

Coproduction Premiers actes, Théâtre des Martyrs / La Servante, La Filature – scène nationale de Mulhouse, Relais culturel régional de Thann. avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service du théâtre, du Ministère de la Culture / DRAC Alsace, de la Région Alsace, du dispositif Arts vivants en Alsace / Les Régionales, de la SPEDIDAM et de l'ADAMI. Accueil en résidence au Relais culturel régional de Thann.
 

***

COMBAT DE NEGRE ET DE CHIENS 
À 22H00 à PRÉSENCE PASTEUR
13, rue du Pont Trouca 84000 - Avignon - 

Du 5 au 21 juillet - relâches : 9, 16 juillet
Durée 2h20

***

En savoir plus 
Site Compagnie Premiers Actes ici 
Info et réservations ici

Dans la même rubrique...

"Orphée et Eurydice", à l'Opéra Comique et en captation sur ARTE

A l'occasion de la création d'"Orphée et Eurydice" à l'Opéra Comique, Raphaël Pichon, à la direction musicale, et Aurélien Bory à...

30-10-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?

" Paradoxal " au Théâtre de Belleville : un thriller entre rêves et réalité

Une des dernières créations - haletante - de Marien Tillet en novembre au Théâtre de Belleville, pour explorer avec les lycéens les frontières du réel et...

6-11-2018 • Yaël Tama et Sheila Vidal-Louinet
Que voir quoi faire avec votre classe ?

P.A.F. de Paris : le 28 novembre 2018, première rencontre "Théâtre et Histoire"

Dans le cadre du plan académique de formation de l'Académie de Paris 2018-2019, ne manquez pas le premier des trois rendez-vous de ce cycle singulier et riche, "Théâtre...

26-10-2018 • Rédaction
Que voir quoi faire avec votre classe ?

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.