Avignon OFF : portrait sensible de Ludmilla en Nina Simone par David Lescot

  • Quoi voir quoi faire avec votre classe ?
  • Avignon

06-01-2019 par Yaël TAMA et Sheila VIDAL-LOUINET

(Cet article a été publié pendant le Festival d'Avignon 2018)

L'an dernier, David Lescot était à la Manufacture avec "J'ai trop peur". Pour cet Avignon Off 2018, et pour quelques dates seulement, il présentait un portrait sensible de Nina Simone, à travers le regard d'une talentueuse comédienne, Ludmilla Dabo, qu'on retrouvera entre autres au Théâtre de la Ville en janvier. Ce portrait s'inscrit dans une série d'autres, mis à l'honneur par la Comédie de Caen. 

Ici deux chaises, une guitare électrique et une longue robe blanche suspendue à un mannequin habillent le plateau. Aucun piano en vue. Serait-ce justement en hommage à Nina Simone à qui l'on a refusé une carrière de concertiste classique à cause de sa couleur de peau ? Les cordes électriques seront en effet un poil plus provocatrices.
La parole est à la première personne, à double titre : le je/jeu narré de l’intime du récit incarné de Nina Simone se mêle au "je" réel et pas si éloigné de la comédienne retraçant ses années de conservatoire. Comme le résume David Lescot : "Portrait chanté où le modèle se confond avec son sujet, et donc portrait chanté de Ludmilla Dabo en Nina Simone". Au fait, combien de comédien.ne.s noir.e.s sont chaque année retenus au Conservatoire ? Le constat est sans appel. Ces interviews de Ludmilla Dabo, qui entrecoupent le récit de Nina, sur sa condition de femme, d'artiste noire au 21e siècle, remplacent un combat par un autre, non moins sensible.

Plus qu'un hommage, cette forme parlée/chantée que privilégie son auteur est dépouillée. Nous ne sommes pas très loin de ce théâtre dit de narration de l’Italien Marco Balliani, opposé aux fastes du régime Berlusconi et dont David Lescot expliquait le contenu dans une étude passionnante publiée chez L'Harmattan**. Mise en abyme, espace réflexif qui permet ici de réfléchir plus à loisir sur les questions de quota et de discrimination positive.

Ludmilla Dabo, comédienne et chanteuse, est "nourrie au biberon du blues, du jazz, et de la soul. Elle a reçu en partage un peu de l’âme et des nutriments de Nina Simone". Déjà, au Conservatoire, elle avait créé un spectacle sur cette figure des luttes des droits civiques et à la manière de celle qui s'était inspirée (par provocation ou non) du nom de Casque d'or. En ouvrant un débat sur la place des comédiens noirs dans le milieu artistique, le directeur de l'époque (qu'on ne nommera pas) lui avait reproché la polémique que cela suscitait. Elle est bien Ludmilla, une jeune actrice magnifique, capable de jouer les rôles de jeune première, y compris celui d'Agnès dans l'Ecole des Femmes ; elle est aussi Ludmilla Dabo, incarnant une Nina Simone engagée, instinctive et animale.

L’oeil de l’équipe

Ce spectacle pourra être vu à partir du cycle 4 et concerne les professeurs de français, histoire, éducation musicale et EMC, allant des Lumières aux discriminations modernes. Dossier pédagogique à venir.

*David Lescot, « Des éclats d’histoire », Études théâtrales 2011/2 (N° 51-52), p. 102-107.

                            ***

Portrait de Ludmilla en Nina Simone, David Lescot

Mise en scène  David Lescot
Avec  Ludmilla Dabo et David Lescot
Coproduction  Comédie de Caen-CDN de Normandie, Compagnie du Kaïros

©Tristan Jeanne-Valès

Les dates de tournée pour le moment annoncées : 

  • du 06/07/2018 au 10/07/2018
    La Manufacture - Festival d'Avignon OFF

  • 01/09/2018
    Festival Champ Libre, Saint-Junien > Voir

  • du 21/09/2018 au 23/09/2018
    Festival de Princetown (USA) > Voir

  • du 04/10/2018 au 07/10/2018
    Théâtre de Villefranche > Voir

  • 06/11/2018
    Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines, scène nationale > Voir

  • du 09/01/2019 au 27/01/2019
    Théâtre de la Ville, Paris > Voir

  • du 01/05/2019 au 31/05/2019
    Auditorium du Musée d'Orsay, Paris > Voir

  • du 11/05/2019 au 31/05/2019
    Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France > Voir

  • du 21/05/2019 au 23/05/2019
    La Filature, scène nationale de Mulhouse > Voir

Dans la même rubrique...

"Orphée et Eurydice", à l'Opéra Comique et en captation sur ARTE

A l'occasion de la création d'"Orphée et Eurydice" à l'Opéra Comique, Raphaël Pichon, à la direction musicale, et Aurélien Bory à...

30-10-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Quoi voir quoi faire avec votre classe ?

" Paradoxal " au Théâtre de Belleville : un thriller entre rêves et réalité

Une des dernières créations - haletante - de Marien Tillet en novembre au Théâtre de Belleville, pour explorer avec les lycéens les frontières du réel et...

6-11-2018 • Yaël Tama et Sheila Vidal-Louinet
Quoi voir quoi faire avec votre classe ?

P.A.F. de Paris : le 28 novembre 2018, première rencontre "Théâtre et Histoire"

Dans le cadre du plan académique de formation de l'Académie de Paris 2018-2019, ne manquez pas le premier des trois rendez-vous de ce cycle singulier et riche, "Théâtre...

26-10-2018 • Rédaction
Quoi voir quoi faire avec votre classe ?

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.