"Gretel et Hansel" par les talentueux jeunes artistes de la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique dirigée Sarah Koné !

  • Opéra pour tous
  • Que voir quoi faire avec votre classe ?
  • A suivre

11-02-2019 par Marie-Madeleine Rey

L’Opéra Comique ouvre ses portes pendant deux semaines pour un événement intitulé «Mon premier Festival d’Opéra» destiné aux enfants et à leurs familles. Trois spectacles sont à l’affiche : Gretel et Hansel, Petite balade aux enfers et Contes chinois. Le premier s’inspire de l’opéra Hänsel und Gretel d’Engelbert Humperdinck (création en 1893) d’après le fameux conte de Grimm.
 

La version présentée à l’Opéra Comique est en français. Créée à Lyon en 1995, réorchestrée par Sergio Menozzi pour un effectif réduit de six instruments, dans une adaptation d’Henri-Alexis Baatsch. Pendant un peu plus d’une heure l’opéra nous fait vivre l’histoire, mélange de féerie et d’horreur, de deux enfants perdus dans la forêt et leur rencontre avec une maison en pain d’épices (ici qu’on imagine) et une sorcière.

Cet opéra est interprété par les jeunes artistes de la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique. Sarah Koné, sa directrice, en assure également la mise en scène. Le découpage dramaturgique s’articule autour de deux tableaux. Le premier tableau est assez simple et frontal : nous sommes au pied de l’immeuble où vivent et s’amusent des enfants. En contrepoint, des petites chamailleries entre les deux héros, des danseuses et danseurs occupent l’espace. On remarquera la prestation très appréciée des amis du père des enfants (Eliott Appel, Enzo Bishop, Arthur Roussel et Matéo Vincent-Denoble). Ces derniers sont visiblement heureux de danser ensemble. Leur numéro imitant la «Danse des petits cygnes» du Lac des cygnes est très réussi. Rappelons que l’une des disciplines de la Maîtrise Populaire de l‘Opéra Comique est la danse, sous la direction de Christine Bonneton, très présente dans Gretel et Hansel. Le second tableau nous transporte dans une forêt imaginaire : le décor s’élargit en ouvrant vers le lointain et laisse se dessiner plusieurs plans où évoluent les deux héros, le chœur des enfants, la sorcière et ses acolytes danseuses …

Rachel Masclet (Gretel) est très expressive mais la voix paraît un peu fragile (le trac ?). Son compagnon Micha Calvez-Richer (Hansel) s’en est mieux sorti. Un véritable acteur qui promet. C’est la sorcière, tenue par Ludmilla Bouakkaz qui a enchanté (ou ensorcelé ?) tout le monde. Malicieuse, méchante à souhaits ! Une merveille.

Le chœur est parfait : aucun décalage, un fondu impeccable des voix délicatement accompagnées par l’ensemble orchestral créant une atmosphère feutrée, savoureuse, «succulente» comme un pain d’épices. La version «de chambre» de cette adaptation - pour six instruments (flûte traversière, clarinette en la, cor en fa, violon, violoncelle et piano) - fait peut-être perdre les grands élans romantiques et wagnériens de l’opéra d’Humperdinck (rappelons que ce compositeur a été l’élève et l’assistant du maître de Bayreuth), mais favorise la mise en valeur de ces jeunes voix d’enfants et de jeunes adultes. Comment ne pas être séduit par tout cela ?

Pour conclure, ce qu’il convient de retenir c’est le pari de ce projet : offrir à des jeunes de 8 à 25 ans la joie de participer à des prestations magnifiques. Laissons les derniers mots à Sarah Koné : «On a l’opportunité de travailler et d’apprendre au plateau et avec toutes les équipes de l’Opéra Comique. C’est une chance inouïe». Tous ces enfants, tous ces solistes, tous ces musiciens peuvent être fiers de se dire : «Voilà, je l’ai fait ! J’ai participé à cette aventure !».

 

L’oeil de l’équipe

Littérature
Origine : Giambattista Basile  Nennillo et Nennella (XVIIème siècle)
Frères Grimm Hänsel und Gretel issu de premier volume des Contes de l’enfance et du foyer (1812)
Adaptation française de Henri-Alexis Baatsch  (coupures, comment adapter dans une autre langue ? Questions de prosodie…)
Manga et bandes dessinées (nombreux exemples)
En parallèle sur le sujet des enfants perdus Le Petit Poucet Perrault
La légende de Baba Yaga

Cinéma
Dès 1903 des courts-métrages américains sur le sujet
1954 Hansel and Gretel long métrage d’animation américain de Michael Myerberg et John Paul. Basé sur l’opéra de Humperdinck
Nombreux autres longs ou courts métrages (avec souvent mise en avant du côté horrifique ou fantastique)

Education musicale
L’opéra Hänsel und Gretel : Humperdinck compositeur allemand, son esthétique.
Emploi de réelles chansons populaires dans l’opéra Suse, liebe Suce - Ein Männlein steht im Walde Le Marchand de sable - Backe, backe Kuchen )
Ecriture de chansons «à la manière de» :  exemple Brüderchen, komm tanz mit mir et l’imitation d’un choral de Luther qui parcourt l’oeuvre
L’opéra Gretel et Hansel  remaniement, comparaison, choix des « coupures »…

Choix des instruments pour cette version : Description et fonctionnement des instruments choisis :
Cordes frottées : violon, violoncelle
Cordes frappées piano
Bois : flûte traversière, clarinette en la
Cuivres : cor en fa
Les voix utilisées : Des voix féminines (ou d’enfants) à l’exception de la voix du père.
Couleur et différences des timbres voix d’enfants, voix de soprano colorature, voix de mezzo-soprano. Richesse de cette palette vocale.

Arts
Représentations picturales illustrations de nombreux artistes au XIXème siècle incluses dans les livres imprimés (Alexander Zick, Theodor Hoseman, Ludwig Ruchter …)

Philatélie
Timbres allemands émis par la Deutsche Bundespost en 1961

Mac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:DBP_1961_369_Wohlfahrt_Hänsel_und_Gretel-1.jpgMac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:hansel gretel sorcière.jpgMac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:hansel gretel cage.jpgMac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:hansel gretel et le père.jpg

Autres
Dans le parc d’attraction Efteling aux Pays Bas, Hansel, Gretel et la sorcière vivent dans la maison de pain d’épices dans le Bois des contes

***

© Crédit Photos  Stefan Brion /Jérôme Bloch / Stefan Brion 

GRETEL ET HANSEL
D’APRÈS L’OPÉRA HÄNSEL UND GRETEL D’ENGELBERT HUMPERDINCK
Adaptation française d’Henri-Alexis Baatsch et Sergio Menozzi, créée à Lyon le 14 décembre 1995.
Jouée du  du 9 au 11 Février 2019 à L’opéra Comique, dans le cadre de «Mon premier Festival d’Opéra»

Distribution
Direction musicale et mise en scène Sarah Koné
Décors Roberta Chiarito
Costumes Lucie Guillemet
Chorégraphie Christine Bonneton
Lumières Sébastien Böhm
Sons Aline Morel
Préparation vocale Dorothée Voisine
Hansel Micha Calvez-Richer (9 et 11 février) / Marthe Léon (10 février)
Gretel Rachel Masclet (9 et 11 février) / Suzanne Dubureaux (10 février)
La sorcière Ludmilla Bouakkaz
La mère Justine Chauzy
Le père Karl Gedor
Le bonhomme rosé Léontine Maurel-Paurd
Le marchand de sable Yuna Nicolino (9 février) / Kanoumah Dembele (10 et 11 février)
Les amis du père Eliott Appel, Enzo Bishop, Arthur Roussel, Matéo Vincent-Denoble

Chœur Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique
Musiciens

Flûte Anne Defilhes
Clarinette en la Marie Fallion
Cor en fa Norbert Vergonjanne
Violon Anaïs Perrin
Violoncelle Lucile Perrin
Piano Anna Krempp

Le chœur
Les jeunes filles en blanc Adèle Petit, Maxence Hermann, Janelle Weisselberg, Camille Metzger, Linda Marandin-Palumbo

Les enfants errants Mona Lebas, Suzanne Deliau, Bianca Molla- -Combot, Elisabeth Vidart, Malia Marien, Léandre Audebert, Tristan Laliberte

Les enfants fantômes Malvina Missio, Pénélope Villain, Airelle Groleau, Alice Keever, Madeleine Rouge, Mélina Minguez-Guili, Iris Battiston Latour, Sara Mouhoubi, Lili Gaudelette, Elsa Basle, Leena Zinsou-Bode Smith, Elise Clifford, Salomé Basle, Yaniv Douieb, Sophia Louise Stratmann, Andrea Campos

Les solistes (dans le chœur) Pénélope Villain, Madeleine Rouge, Salomé Basle, Malia Marien, Airelle Groleau, Suzanne Deliau, Camille Metzger

 

En partenariat avec


 

Source et En savoir plus site l’Opéra Comique  ici

Dans la même rubrique...

"Orphée et Eurydice", à l'Opéra Comique et en captation sur ARTE

A l'occasion de la création d'"Orphée et Eurydice" à l'Opéra Comique, Raphaël Pichon, à la direction musicale, et Aurélien Bory à...

30-10-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?

"Donnerstag aus Licht" à l'Opéra Comique : génialement pluridisciplinaire !

Sept journées et presque autant de disciplines artistiques réunies ! Voici le projet génial et fou à vivre à l'Opéra comique : porté par l'ensemble...

21-11-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?
A suivre

Redécouvrez «La Traviata» par Déborah Warner, actuellement au Théâtre des Champs Elysées

Le célèbre opéra de Verdi, orchestré au diaposon originel par Jérémie Rhorer, avec une distribution enchanteresse ! Une nouvelle production à voir jusqu’au...

4-12-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.