Jacques Gamblin – Rencontre avec les cordées de la réussite et Qui Veut Le Programme ?

  • Retours d'expérimentations, sources d'inspiration !

01-04-2019 par Eglantine Despres

Jeudi 28 mars, une dizaine de classes issues du dispositif Les cordées de la réussite ont rencontré l’acteur Jacques Gamblin dans le cadre d’une masterclass organisée par "Qui Veut Le Programme ?" (QVLP) sur la demande d’Anne Vincent, coordinatrice des Cordées de Paris. Cette démarche s’inscrit dans l’esprit de QVLP et des cordées de la réussite qui mettent un point d’honneur à mêler culture, rencontres et ouvertures.

Le regard des autres, la confiance, le travail, la différence, le dépassement de soi, ou encore l’argent… Les 385 lycéens venus rencontrer Jacques Gamblin au cinéma UGC Danton en avaient des questions ! Et pour cause, l’acteur est venu présenter à ces élèves son film « De toutes nos forces », sorti en 2014 mais dont le thème reste intemporel : comment se dépasser pour accéder à son rêve même lorsque celui-ci semble irréalisable ?

Dans ce long-métrage de Nils Tavernier, la famille Amblard s’est construite autour du handicap de Julien, le fils cadet qui ne peut quitter son fauteuil roulant. Son père, Paul, interprété par Jacques Gamblin, traverse une période de chômage et se montre distant avec son fils. La famille s’est comme endormie dans son quotidien, rythmé par les allers-retours en camion pour accompagner puis ramener Julien du lycée. Mais le caractère bien trempé de Julien l’amène à vouloir relever un défi… et pas des moindres : L'Ironman de Nice, une épreuve exigeante de 226 kilomètres nagés, pédalés et courus.

Ce dépassement de lui-même auquel parvient Julien, c’est un peu l’état d’esprit des Cordées de la Réussite, le dispositif dans lequel s’inscrit cette dizaine de classes. Instaurées en 2010,  les cordées de la réussite visent à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes, quel que soit leur milieu socio-culturel, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence.

Pour rappel, en montagne, une cordée est un groupe d’alpinistes reliés par une corde. Le « premier de cordée » est celui qui gravit le sommet en premier et guide ceux qui suivent, derrière lui. De la même manière, les cordées de la réussite fonctionnent selon un réseau qui met en lien des établissements d’enseignement supérieur et des collèges avec des jeunes issus de milieux modestes.

Le message du film prend une autre dimension face à ces élèves de cordées : le handicap physique tout comme le handicap social, ne doivent pas être un frein pour grandir, s’accomplir, s’épanouir ou comme le personnage de Julien, pour effectuer un marathon de haut niveau… en fauteuil roulant.

D’ailleurs, le film interroge également nos rapports avec le handicap. On ne sait jamais vraiment quelle est la « juste » attitude à adopter, comment ne pas tomber dans l’empathie exagérée ou l’ignorance pour éviter le malaise d’une situation qu’on connaît mal.

« Je me suis toujours senti assez con avec ça (parler du handicap avec une personne handicapée), parce qu’on fait toujours beaucoup de confusions. Ce tournage m’a libéré de cette inquiétude de l’échange avec ces personnes », explique Jacques Gamblin.

 

Une chose est sûre, le film a séduit les élèves. Il faut dire qu’avec Fabien Héraud (Julien), les fous-rires sont assurés, tant par sa lassitude face à l’empathie et la pitié des gens, que par sa niaque, sa soif d’y arriver.
Une jolie histoire de réussite et d’acharnement pour ces élèves de cordées qui ont tout à en retirer face à l’effort et au désir de réussite scolaire, social et professionnel vers lesquels doivent tendre ces jeunes.  

L’oeil de l’équipe

Si vous souhaitez des renseignements sur le dispositif des Cordées de la réussite, vous pouvez vous rendre ici

Dans la même rubrique...

Du cirque à la réalité virtuelle, aux Collège et Lycée Charlemagne (Paris 4e)

En collaboration avec notre association Qui Veut Le Programme ?, les professeurs de français et de technologie du Collège et Lycée Charlemagne, les élèves des classes...

14-06-2018 • Mathilde Desanges et Sheila Vidal-Louinet
Que voir quoi faire avec votre classe ?
Retours d'expérimentations, sources d'inspiration !

L’Aria ou l'art de former et transmettre par la création théâtrale

À l’occasion d’une conférence de presse organisée par l’Aria, "Qui Veut Le Programme ?" a pu en apprendre un peu plus sur cette association unique. « L’Aria,...

9-06-2018 • Mathilde Desanges et Sheila Vidal-Louinet
Que voir quoi faire avec votre classe ?
A suivre
Retours d'expérimentations, sources d'inspiration !

Quand les élèves du collège Henri Matisse sont mis en projet interdisciplinaire et montent sur scène...

Christine Malrieu, professeure de Lettres au collège Henri Matisse (Paris XXe), a fait le choix, le temps d'une année scolaire, d'enseigner avec le spectacle vivant... Comment ? En...

11-06-2018 • Sheila Vidal-Louinet
Retours d'expérimentations, sources d'inspiration !

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.