Le mythe de Cassandre revisité par le Théâtre de l'Epopée et Rodolphe Corrion

  • Que voir quoi faire avec votre classe ?
  • A suivre

03-05-2019 par Patricia Chabot

Après "Des bouches à nourrir", réécriture du mythe de Tantale, de la question de la faim et de l'autoritarisme dans nos sociétés, Rodolphe Corrion revisite de nouveau la mythologie avec "Cassandra". En ce moment jouée à la Comédie Nation, cette pièce écrite et mise en scène par ce jeune auteur mérite toute notre attention : la malheureuse devineresse pose une critique sociétale acerbe et drôle de notre monde contemporain. 

"Théodora, comédienne au chômage, obtient le rôle de Cassandra dans le soap opera « Troys Corp ». Le monde de la télévision la rend très populaire et la place en première ligne lors d’un sondage réalisé auprès des téléspectateurs sur les élections présidentielles. Questionnée par cette popularité inattendue et écœurée par sa mauvaise prestation dans la série qu’elle découvre en se voyant à l’écran, elle décide de se lancer dans la course à la présidentielle.

Seulement voilà : Théodora sent le malheur des autres. Elle prédit des catastrophes pour le pays. Les électeurs sont toujours séduits par le personnage mais ne croient pas ses prédictions ! Interloquée par cette contradiction, Théodora, devenue présidente de la République, se heurte à un peuple qui l’aime mais ne vote pas ses réformes. Et si Cassandra, la working girl invraisemblable du médiocre soap dont elle faisait partie était la clé de son avenir et de sa sérénité ?

Réécriture du mythe de Cassandre, héroïne et devineresse malheureuse de la légende de Troie, CASSANDRA dresse le portrait d’une femme qui se cherche et tente les grandes aventures de l’existence malgré les caprices de l’opinion publique. De la télévision à la politique, c’est le jeu délirant du paraître et de l’image auquel doit s’adonner une femme qui a pourtant soif de vérité."

De sa fonction de conseillère à Pôle Emploi à la démission de la fonction de Présidente de la République, « Rien n’est plus beau que de faire semblant d’être quelqu’un d’autre pour parler de soi », nous dit Théodora-Cassandra-Dorothée Girot. Ce « one woman show » nous en fait voir de toutes les couleurs – et de belles ! – nous communiquant le rire, au cœur même du tragique. Sympathique éloge du théâtre et critique sociétale portés par l’énergie revigorante d’une comédienne et d’un auteur-metteur en scène d’une grande finesse, Rodolphe Corrion.

 

Chance ! Le spectacle joue les prolongations !

 

Les samedi 18 mai à 19h, jeudi 23 mai à 19h et mardi 28 mai à 20h30

 

Courez-y ! C’est à la COMÉDIE NATION

77, rue de Montreuil
75011 Paris
09 52 44 06 57
Séances scolaires possibles sur demande.
Durée: 80 mn

Dans la même rubrique...

"Orphée et Eurydice", à l'Opéra Comique et en captation sur ARTE

A l'occasion de la création d'"Orphée et Eurydice" à l'Opéra Comique, Raphaël Pichon, à la direction musicale, et Aurélien Bory à...

30-10-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?

" Paradoxal " au Théâtre de Belleville : un thriller entre rêves et réalité

Une des dernières créations - haletante - de Marien Tillet en novembre au Théâtre de Belleville, pour explorer avec les lycéens les frontières du réel et...

6-11-2018 • Yaël Tama et Sheila Vidal-Louinet
Que voir quoi faire avec votre classe ?

P.A.F. de Paris : le 28 novembre 2018, première rencontre "Théâtre et Histoire"

Dans le cadre du plan académique de formation de l'Académie de Paris 2018-2019, ne manquez pas le premier des trois rendez-vous de ce cycle singulier et riche, "Théâtre...

26-10-2018 • Rédaction
Que voir quoi faire avec votre classe ?

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.