“Une Carmen, étoile du cirque”, Opéra participatif jeune public : une initiative réussie du Théâtre des Champs Elysées

  • Opéra pour tous
  • Que voir quoi faire avec votre classe ?
  • A suivre

23-05-2019 par Marie Madeleine REY

Comment ouvrir l’opéra à un public jeune ? Comment lui faire apprécier les œuvres lyriques d’un répertoire dit «réservé» aux grandes personnes ou aux initiés ? Le Théâtre des Champs Elysées apporte une réponse : l’Opéra participatif jeune public.  L’œuvre choisie permettra à ce public de se sentir partie intégrante du spectacle en lui donnant la possibilité de chanter avec les artistes des airs et des chœurs accessibles.

Le 12 mai 2019, cette aventure se réalise avec le spectacle Une Carmen, étoile du cirque d’après l’œuvre de Georges Bizet. Bien entendu, il s’agit d’une version allégée d’un peu plus d’une heure : allégée quant à la distribution (quelques personnages jouent plusieurs rôles), quant à l’orchestre (L’Orchestre Prométhée de vingt musiciens); certains passages ont été supprimés.
Ainsi l’écoute a pu être facilitée pour les jeunes oreilles. La transposition dans l’univers du cirque donne un côté scintillant, plein de paillettes et de surprises qui captive de jeunes spectateurs.

L’histoire se déroule dans l’enceinte du cirque de Zuniga. On y suit les péripéties de l’opéra de Bizet. Carmen n’est plus une cigarière mais la jeune et belle étoile du cirque. Zuniga est fier de son étoile et jalouse quiconque s’approche trop près d’elle. Micaëla fait partie de la troupe en tant qu’assistante de Dancaïre, le lanceur de couteaux. Escamillo sait magnifiquement mettre en valeur sa vigoureuse musculature. José devient le gardien du cirque et ne peut résister au charme de Carmen surtout après qu’elle lui ait jeté sa fleur ensorcelée.
 


Les atmosphères créées par Bizet sont toujours là : le caractère impétueux de Carmen, sa colère et sa révolte lors de la dispute qui l’oppose à ses camarades, sa tendresse lorsque José lui chante «La fleur que tu m’avais jetée», sa fierté de se dire libre et de vouloir le demeurer. La respiration calme et tranquille qui ouvre le 3ème acte dans l’opéra de Bizet reste suspendue à un numéro d’acrobatie sur une corde d’une élégance absolue. Les mouvements des artistes alternent avec des moments délicats. Autour des artistes chanteurs, toute la troupe du cirque est présente dans des numéros de jonglerie, d’acrobatie, de magie, de danses diverses… Rien n’est laissé au hasard, tout s’enchaîne parfaitement. Bravo à la mise en scène d’Andrea Bernard vivante et colorée !

Comment rendre plausible la fin tragique de l’opéra et ne pas choquer un public jeune ? La dispute entre José et Carmen est réelle, elle nous glace. Alors qu’Escamillo se dit prêt à affronter un taureau digne des plus beaux manèges de «taureaux de bois», José pousse Carmen dans la boîte magique et y plante son épée. José s’accuse d’avoir tué celle qu’il aime. La boîte s’ouvre et personne ne s’y trouve… Voilà la magie ! Tous se retrouvent avec Carmen pour une joyeuse parade finale.
 


 

Pour nous préparer à chanter convenablement, nous avons eu en mains le livret avec les paroles, des séquences nous ont été proposées sur le Net pour nous entraîner chez nous ; une répétition générale a lieu avant chaque représentation avec la chef de chœur Jeanne Dambreville. Nous étions prêts. Quel plaisir d’entendre ces voix jeunes (et moins jeunes) entonner très justement et bien en rythme «La garde montante», «L’amour est enfant de bohème» ou encore «Suis-nous à travers la campagne» et «La Quadrille» sans oublier «Toréador» bien entendu. Il est probable que plus d’un enfant (et même plus d’un adulte) soit reparti en fredonnant cette musique envoûtante de Bizet.

Parlons des artistes : un orchestre mené de main de maître par Alexandra Cravero, artiste passionnée qui cherche à promouvoir le répertoire d’opéra pour tous et en tout lieu. Pari réussi ! Les musiciens très enthousiastes, peut-être un peu réservés (nous étions le jour de la première) nous ont magnifiquement tous accompagnés. Micaëla (Hélène Carpentier) sensible et belle, discrète et réservée. Quelle émotion dans ses interventions. Escamillo (Jean-Kristof Bouton) est un comédien né, avec un côté «esbroufe» et un enchantement certain. José (Samy Camps) est un artiste plein de douceur et de retenue. Même si sa colère est réelle à la fin du drame, elle reste réservée car sa nature n’est pas d’être un violent.
Carmen (Eléonore Pancrazi, Prix de la Révélation Artiste lyrique aux Victoires de la Musique Classique 2019) est magnifique ! Quelle assurance, quelle prestance ! Elle brille de mille feux jusque dans sa robe scintillante. Spectacle réussi et stupéfiant de vitalité.

On mettra à cette représentation un petit «bémol». L’attention du public pas toujours exemplaire, sans doute due à la présence d’enfants  peu (ou pas) habitués à respecter le travail des artistes sur scène et en fosse. Etre spectateur, cela aussi s’apprend !

Le Théâtre des Champs Elysées a proposé lors de la saison 18/19 Un Barbier, cette année Une Carmen, étoile du cirque et l’an prochain Les Petites Noces de Figaro. Prenons date pour janvier/février 2020 !

L’oeil de l’équipe

Littérature
L’histoire d’après la nouvelle de Mérimée
Adaptation pour le livret
Adaptation pour cette version
Atelier : -Faire lire des extraits à plusieurs voix
-Trouver une autre fin pour le drame ?
-Trouver un autre univers que le cirque ?

Education musicale
Georges Bizet : biographie, esthétique
L’opéra : qu’est-ce que c’est ?
L’opéra de Georges Bizet.
Les voix utilisées : nomenclature, différence de timbre, choix du compositeur pour telle ou telle voix
Apprentissage des chants proposés
Restitution (seul ou à plusieurs)

Education physique 
L’univers du cirque
Jonglerie ; acrobatie et magie
Adaptation en ballet (Roland Petit)

Cinéma
1915 Carmen Cecil B. DeMille
1918 Carmen, film muet Ernst Lubitsch
1954 Carmen Jones Otto Preminger (d’après la comédie musicale d’Oscar Hammerstein II)
1983 Carmen, Carlos Saura
1984 Carmen, film opéra de Francesco Rosi
1984 La tragédie de Carmen trois films de Peter Brook

Arts plastiques
Représentations de Carmen
Henri-Lucien Doucet Célestine Galli-Marié qui créa le rôle en 1875 et gravure de 1875

Mac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:Henri-Lucien_Doucet_-_Carmen.jpg          Mac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:1875_Carmen_poster.jpg

La tauromachie
Goya Divertissement espagnol

Mac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:Divertissement espagnol.jpg

Picasso la mort du torero

Mac Os X:Users:alainguilleix:Desktop:course-de-taureaux.picasso.jpg

                                                                      
                                                                                                                                                                                                   ***


Crédit photo : © Marion Kerno
 

CARMEN UNE ETOILE DU CIRQUE
D’après Carmen de Georges Bizet

Durée de la représentation  1h15
Opéra chanté en français, surtitré en français

Distribution
Alexandra Cravero direction
Andrea Bernard mise en scène
Andrea Bernard, Alberto Beltrame scénographie
Elena Beccaro costumes 

Eléonore Pancrazi Carmen, l’étoile du cirque
Samy Camps Don José, le gardien du cirque
Jean Kristof Bouton Escamillo, l’homme de fer
Hélène Carpentier Micaëla, l’assistante du lanceur de couteaux
Marie Kalinine Mercedes, la trapéziste
Mathieu Dubroca Dancaïre, le lanceur de couteaux
David Tricou Remendado, le fakir
Bruno Bayeux Zuniga, le propriétaire du cirque (rôle parlé)
Et les acrobates
Alice Macchi jonglage, cerceau aérien, acrobaties et danse
Marcel Zuluaga Gomez jonglage, monocycle, acrobaties et danse
Anne-Claire Gonnard corde, acrobaties et danse
Marianna De Sanctis hula hoop, acrobaties et danse

Orchestre Prométhée

Production AsLiCo, en coproduction avec le Bregenz Festival, le Théâtre des Champs-Elysées et l’Opéra de Rouen Normandie
Avec le soutien du Mécénat de la Caisse des Dépôts
Arkema, nouveau mécène des opéras Jeune Public, accompagne les actions de sensibilisation à la musique
En partenariat avec France Télévisions  

***

En savoir plus sur Carmen une étoile du cirque ICI
En savoir plus
sur la programmation du Théâtre des Champs-Elysées ICI
 

Vu lors des représentations et ateliers au Théâtre des Champs Elysées de Mai 2019
Atelier d’apprentissage des chants, ouvert à tous, au Théâtre des Champs-Elysées. Entrée libre / Inscription obligatoire ICI
Mise en voix à 15h30 avant chaque représentation.
Téléchargez le livret d'apprentissage des chants
Spectacle en audiodescription avec Accès Culture dimanche 19 mai 2019


 

Dans la même rubrique...

"Orphée et Eurydice", à l'Opéra Comique et en captation sur ARTE

A l'occasion de la création d'"Orphée et Eurydice" à l'Opéra Comique, Raphaël Pichon, à la direction musicale, et Aurélien Bory à...

30-10-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?

"Donnerstag aus Licht" à l'Opéra Comique : génialement pluridisciplinaire !

Sept journées et presque autant de disciplines artistiques réunies ! Voici le projet génial et fou à vivre à l'Opéra comique : porté par l'ensemble...

21-11-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?
A suivre

Redécouvrez «La Traviata» par Déborah Warner, actuellement au Théâtre des Champs Elysées

Le célèbre opéra de Verdi, orchestré au diaposon originel par Jérémie Rhorer, avec une distribution enchanteresse ! Une nouvelle production à voir jusqu’au...

4-12-2018 • Marie-Madeleine Rey
Opéra pour tous
Que voir quoi faire avec votre classe ?

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.